Ci-dessous vous trouverez les instructions pour la création de votre propre dépôt pour Debian. Les instructions sont basées sur http://www.debian.org/doc/manuals/repository-howto/repository-howto.en.html

REPO_DIR={pick some location}
mkdir $REPO_DIR
mkdir $REPO_DIR/binary
mkdir $REPO_DIR/source
cp $PACKAGING_WORK/bakery-{number}/build-temp-{number}/* $REPO_DIR/binary
cd $REPO_DIR
dpkg-scanpackages binary  /dev/null | gzip -9c > binary/Packages.gz
dpkg-scansources  source  /dev/null | gzip -9c > source/Sources.gz

Utiliser le dépôt Debian qui vient d'être crée

Il est nécessaire d'ajouter un nouveau fichier au répertoire /etc/apt/sources.list.d/. Par exemple, un nouveau fichier du nom de mariadb.list

# MariaDB repository for Ubuntu 9.04 "Jaunty Jackalope".
#
deb file:///home/psergey/testrepo binary/
deb-src file:///home/psergey/testrepo source/

après quoi, on peut exécuter

apt-get update  # Let apt learn about the new repository
apt-get install mariadb-server

et recueillir des bogues :-).

"apt-get install" va écrire la sortie des scripts et des serveurs dans le répertoire /var/log. Il est aussi possible de définir DEBIAN_SCRIPT_DEBUG=1 pour avoir quelques uns d'entre eux (pas tous) sur stdout.

Nettoyage après une installation échouée.

Exécutez

dpkg --get-selections | grep mariadb
dpkg --get-selections | grep mysql

pour voir ce qui est installé. Ensuite

 dpkg --purge <packages>

jusqu'à ce que les instructions ci-dessus ne produisent une sortie vide. Note: après quelques echecs d'installation, /etc/mysql et /var/lib/mysql ne sont pas éliminés pendant le nettoyage et il faut donc le faire manuellement.

Comments

Comments loading...