Lors de l'execution de MariaDB dans un environnement de serveur, il est presque toujours souhaitable de faire le démarrage de manière automatique lorsque le serveur est en fonctionnement, pour le maintenir en execution en même temps que le serveur et pour pouvoir l'éteindre correctement quand le serveur est arrêté.

Le nom du serveur binaire actuel de MariaDB est mysqld. Comme pour d'autres binaires de MariaDB, celui-ci a été nommé de cette manière pour préserver la compatibilité avec MySQL.

Vous avez le choix entre plusieurs options pour faire démarrer le serveur mysqld:

  1. Exécutez ou invoquez mysqld. Un exemple de cette option es décrit dans Running MariaDB from the Source Directory.
  2. Servez-vous du script de démarrage mysqld_safe
  3. Utilisez le script de démarrage mysql.server

Le script mysql.server fait démarrer mysqld d'abord en changeant vers le répertoire d'installation de MariaDB et ensuite en faisant appel à mysqld_safe. Le fait d'ajouter une ligne user appropriée au groupe [mysqld] dans votre fichier my.cnf provoquera que le serveur soit exécuté en tant qu'utilisateur.

Si vous avez installé MariaDB dans un emplacement non standard, vous aurez peut-être besoin de modifier le script mysql.server pour qu'il travaille correctement

Le mysql.server travaille comme un script SysV-style init standard. De cette manière vous utilisez le script avec des arguments start et stop comme suit:

mysql.server start
mysql.server stop

Pour configurer MariaDB dans le but de le faire démarrer et s'arrêter automatiquement dans Linux, en utilisant le script mysql.server, vous devez l'ajouter a votre système init de distribution, normalement en faisant une copie dans /etc/init.d/ et ensuite en créant des liens symboliques spécialement désignés dans le répertoire /etc/rcX.d/ approprié (où 'X' est un nombre entre 0 et 6).

Dans les examples ci-dessous nous allons suivre la convention historique de changer le nom du script mysql.server à 'mysql' quand nous faisons une copie dans /etc/init.d/.

Le premier pas dans beaucoup de distributions Linux c'est de faire une copie du script mysql.server dans /etc/init.d/ et de le rendre exécutable:

cd /path/to/your/mariadb-version/support-files/
cp mysql.server /etc/init.d/mysql
chmod +x /etc/init.d/mysql

Maintenant, tout ce qu'il faut c'est de créer les liens symboliques spécialement désignés. Dans les distributions Linux basées en RPM et Debian il y a des outils pour accomplir cette tâche. Si ce qui précède ne fonctionne pas, veuillez consulter la documentation de votre distribution, et suivez les instructions pour générer les liens symboliques ou bien pour les créer manuellement.

Dans les distributions basées en RPM-based (telles que Fedora et CentOS), vous utilisez chkconfig:

chkconfig --add mysql
chkconfig --level 345 mysql on

Dans les distributions basées en Debian vous utilisez update-rc.d:

update-rc.d mysql defaults

Dans le cas de FreeBSD, l'emplacement des scripts de démarrage se trouve dans /usr/local/etc/rc.d/ et quand vous copiez le script mysql.server vous devez le rennomer afin qu'il corresponde avec le patron *.sh, comme ceci:

cd /path/to/your/mariadb/support-files/
cp mysql.server /usr/local/etc/rc.d/mysql.server.sh

Comme nous avons indiqué ci-dessus, veuillez consulter la documentation de votre distribution pour plus d'informations sur le démarrage des services tels que MariaDB au démarrage du système.

Veuillez consulter mysqld startup options pour avoir de l'information sur les options de configuration concernant mysqld.

Comments

Comments loading...