Vous pouvez exécuter mysqld directement depuis le répertoire source (sans avoir a faire make install).

Démarrer mysqld après l'installation sous Windows

Sous Windows, le répertoire des données est produit pendant l'installation.

:La façon la plus simple pour faire démarrer la base de données à partir de ligne de commande est:

  1. Allez au répertoire ou se trouve mysqld.exe (subdirectory sql\Debug or sql\Relwithdebinfo of the build directory)
  2. De là, exécutez
    mysqld.exe --datadir=..\data --console

Comme d'habitude, vous pouvez passer d'autres paramètres de mysqld sur la ligne de commande, ou vous pouvez les stocker dans un fichier de configuration my.ini configuraton et passer --defaults-file=path\to\my.ini

Le chemin de recherche par défault sous Windows pour le fichier my.cnf file est:

  • GetSystemWindowsDirectory()
  • GetWindowsDirectory()
  • C:\
  • Le répertoire où se trouve l'exécutable

Démarrer mysqld après installation sous Unix

Copiez ce qui suit dans votre fichier '~/.my.cnf'. Il y a deux lignes que vous devrez modifier: 'data=' et 'language='. N'oubliez pas de les modifier pour les faire correspondre avec votre environnement.

# Example mysql config file.
# You can copy this to one of:
# /etc/my.cnf to set global options,
# /mysql-data-dir/my.cnf to get server specific options or
# ~/my.cnf for user specific options.
# 
# One can use all long options that the program supports.
# Run the program with --help to get a list of available options

# This will be passed to all mysql clients
[client]
#password=my_password
#port=3306
#socket=/tmp/mysql.sock

# Here is entries for some specific programs
# The following values assume you have at least 32M ram

# The MySQL server
[mysqld]
#port=3306
#socket=/tmp/mysql.sock
skip-locking
temp-pool
set-variable  = key_buffer=16M
set-variable  = thread_cache=4
loose-innodb_data_file_path = ibdata1:1000M
loose-mutex-deadlock-detector
gdb

######### Fix the two following paths

# Where you want to have your database
data=/path/to/data/dir

# Where you have your mysql/MariaDB source + sql/share/english
language=/path/to/src/dir/sql/share/english

[mysqldump]
quick
set-variable = max_allowed_packet=16M

[mysql]
no-auto-rehash

[myisamchk]
set-variable= key_buffer=128M

Une fois le fichier ci-dessus modifié, allez dans votre répertoire source MariaDB et exécutez:

./scripts/mysql_install_db --srcdir=$PWD --datadir=/path/to/data/dir

Ci-dessus '$PWD' est une variable d'environnement qui vise votre répertoire actuel. Si vous ajoutez datadir à votre my.cnf, vous n'aurez pas besoin d'utiliser l'option ci-dessus.

Maintenant, vous pouvez faire démarrer mysqld dans le débogueur:

cd sql
ddd mysqld &

Ou faire démarrer mysqld par ses propres moyens:

cd sql
./mysqld &

Après le démarrage de mysqld par le moyen d'une des méthodes montrées ci-dessus (avec ou sans le débogueur), lancez le client (en tant que root, si vous n'avez pas encore défini un utilisateur). .

../client/mysql

Utiliser un plugin de moteur de stockage

Le cas le plus simple est de compiler le moteur de stockage dans MariadB:

configure --with-plugin-<plugin_name>

Une autre option serait de faire viser mysqld vers le répertoire du moteur de stockage:

mysqld --plugin-dir=source-dir-path/storage/connect/.libs

Comments

Comments loading...